dans Personnel

Chroniques d’une mauvaise boite #3 – Des réunions à gogo

Connais-tu la réunionite, cette maladie mentale consistant à organiser constamment des réunions à 95% improductives ? Notre entreprise , avec ses mauvaises pratiques, n’est pas épargnée, bien entendu. Non contente d’organiser des réunions de 30-45 min appelées « sprint », des réunions de planification toutes les semaines, des réunions d’avancement et autres réunions où l’on se gargarise de faire avancer les choses alors que non, cette chère boite organise des réunions où elle présente aux développeurs les différents pôles (marketing, RH, etc).

En soit, rien de bien dramatique, me direz-vous. Mais voilà, ces réunions sont organisées tous les 6 mois, avec environ 6 réunions d’1h30 (une pour chaque pôle), et les organisateurs n’étant pas fichus de savoir qui y a déjà assisté ou non, tout le monde est convié. Donc, dans une boîte où les projets sont constamment en retard et où les développeurs sont constamment interrompus par des conditions de travail lamentables, on préfère leur prendre 1h30 de temps précieux pour les envoyer en réunion écouter le même bla bla inintéressant que 6 mois plus tôt.

Et si par malheur tu n’as pas pris le temps de répondre au mail d’invitation à la réunion, ô combien si important, tu as N+3 qui passe dans le bureau te rappeler son existence (alors que jamais N+3 ne passe dire bonjour d’habitude) et N+2 qui envoie un mail cinglant rappelant les « règles de bienséance » et que la réunion commence dans 5 min. Autrement dit, des menaces à demi-mots.

Mais tu comprends pas, aller en réunion ça fait tellement sérieux !

Laisser un commentaire