dans Blog

Consécration d’années d’écriture et rétrospective

C’est avec vraiment beaucoup de plaisir que j’ai vu, début janvier, sur Zeste de Savoir, la sortie d’un tutoriel sur le langage C, dont je suis un des auteurs. Commencé en octobre 2011, il a vu des refontes, des corrections, des critiques, des compliments, des encouragements, une publication sur OpenClassrooms (heureusement, cette erreur est corrigée), une sur ProgduPeupl et maintenant une sur ZdS. Plus de quatre années de motivation, de doute, de perte d’envie, d’inactivité, de regain d’énergie, de désespoir et finalement de joie. J’aimerais donc faire une rétrospective sur ces années d’écriture et pourquoi pas encourager tous ceux qui n’osent pas encore sauter le pas.

Pourquoi écrire ?

Le partage est une valeur qui m’est très chère. C’est pour moi un excellent moyen de se rendre utile, d’aider et de faire progresser les autres tout en s’améliorant soi-même. J’avais des connaissances sur le langage C et aucun support de cours ne me plaisait sur l’Internet francophone. Plutôt que de râler sur un état de fait, j’ai voulu, avec mes compagnons écrivains, changer la situation et proposer notre façon de voir et d’enseigner. Nous avons de plus choisi de proposer le cours gratuitement, librement accessible et téléchargeable (sur Zeste de Savoir) sous plusieurs formats.

Est-ce facile ?

Oh que non ! Il faut faire preuve d’une grande humilité et d’une patience à toute épreuve. Comme dit en introduction, entre les premières lignes et la version validée sur Zeste de Savoir, il s’est écoulé plus de 4 ans. Et tu t’en doute, la version d’aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec les multiples d’avant. Il a fallu avoir l’humilité d’accepter les critiques, de voir des styles d’écritures différents (bien que ce ne soit pas trop visible dans la version en ligne), d’admettre que les autres ont une façon de faire qui leur est propre et qui peut être meilleure que la sienne. Et il faut faire face au découragement.

Les longues périodes de vide

Si la rédaction a été si longue, c’est que tous les auteurs, à certains moments, ont eu des moments de vide, de découragement, de flemme. Si au commencement, on est motivé et qu’on pète le feu, écrire un tel tutoriel reste un projet étalé sur des mois et la motivation peut s’émousser, surtout quand on commence à retravailler des chapitres, à se plonger dans des détails qui donnent l’impression de, globalement, ne plus avancer.

Et nous faisons ça sur notre temps libre et de façon bénévole ; la vie est parfois prenante : examens, vacances, fatigue, travail, problèmes personnels, emplois du temps chargés, j’en passe et des meilleures. Sachant que nous n’avons pas de contrainte d’argent, de temps ou une obligation de résultat, il est parfois dur de se motiver, l’envie de remettre à un autre moment étant toujours là.

Un plaisir incomparable

Mais quand on reçoit un message de remerciement, quand on nous félicite, quand quelqu’un recommande notre cours, poste un lien vers celui-ci ou le mentionne, c’est toujours une source de joie et de fierté. Ça n’a rien à voir avec de l’orgueil ; c’est la satisfaction de voir que son travail est apprécié et utile, et que tous ces efforts n’ont pas été vains.

Et, un aspect plus personnel, la preuve qu’on peut se dépasser, améliorer, retravailler l’existant, mener un projet sur le long terme et se prouver qu’on a les capacités à transmettre un savoir. Grâce à ces années d’écriture, j’ai appris à être plus pédagogique quand j’enseigne, ainsi qu’à manifester plus de patience, en travaillant avec des personnalités et des façons de faire différentes.

Saute le pas !

Si tu en as envie, au fond de toi, mais que tu n’ose pas encore franchir le pas, vas-y ! fonce et éclate-toi dans le partage de connaissances. C’est un super échange où tout le monde est gagnant. Et quand on goûte au plaisir de partager son savoir une fois, on ne s’arrête plus et on veut continuer. Et c’est d’ailleurs pour le faire encore plus largement que j’ai ouvert ce blog. Alors que rien ni personne ne t’empêche de diffuser la connaissance. Que ce soit sur l’électricité, la musique ou la programmation, peu importe le domaine, n’hésite à participer sur Zeste de Savoir et d’ouvrir ton propre espace de partage sur Internet !

Laisser un commentaire