dans Personnel

La censure d’OpenClassrooms

Il y a quelques jours, mon compte sur OpenClassrooms a été banni pour motifs de multi-comptes et de bashing. Si je ne conteste pas le premier motif, puisque j’ai volontairement enfreint les CGU, le deuxième est tout bonnement de la censure. Je vais prendre quelques minutes pour expliquer mon point de vue et je vais en profiter pour en remettre une couche, puisque ici je suis libre de mon opinion.

Très peu de temps avant ce bannissement définitif, j’ai reçu un message du CM d’OpenClassrooms me disant que je devais arrêter le bashing. Mais qu’est-ce que vraiment que le bashing ? Selon Wikipédia, il s’agit d’un acharnement, d’un dénigrement, d’un matraquage de quelqu’un ou de quelque chose. En l’occurrence, il s’agit de mon acharnement à éviter aux débutants d’apprendre des bêtises et de perdre leur temps sur certains cours nuls de chez nuls, comme le tutoriel C++. Il s’agît également d’en finir avec cette illusion des certifications à tout va (comme cette ridicule tentative de certification Arduino), alors que l’on a aucune preuve de leur valeur sur le marché du travail (et non, le fait qu’elles soient validées par le gouvernement ne veut rien dire).

En fait, je crois surtout que j’ai commis l’horrible affront, le parjure, l’infect crime de lèse-majesté de dire que les tutoriels C et C++ d’OpenClassrooms ne valaient même pas le coup d’y jeter un œil sur un sujet où l’administrateur et créateur du site avait déjà posté. S’il voyait toutes les fois où son tutoriel est critiqué et donc, selon leur logique, bashé sur le forum C++, y’aurait-il d’autres bannissement pour bashing ?

Transposons cette situation au monde réel. Admettons qu’OpenClassrooms soit un gouvernement avec son programme et moi un citoyen qui ose critiquer et proposer des alternatives. M’expulser du pays pour avoir un avis divergeant, pour moi, ce n’a comme conséquences que de confirmer mes propos. N’est-ce pas parce qu’ils osaient critiquer le roi tout puissant d’une monarchie absolue que certains philosophes des Lumières devaient vivre à l’étranger, en exil ?

Ils veulent me censurer ? D’accord, je ne viendrais plus faire mon perturbateur sur leur site. Mais je ne viendrais plus non plus apporter mon aide aux débutants sur les forums (on me souffle dans l’oreillette qu’ils se fichent des forums) ; mais ce blog étant libre, j’exprime ici mon opinion sur la situation : à bas la censure et vive la liberté d’expression !

Laisser un commentaire