Qui suis-je ?

Bienvenue à toi qui passe sur mon blog. Celui-ci a pour but, comme son nom l’indique si clairement, de parler de l’informatique et plus particulièrement du développement, que ce soit des revues de livres, des astuces ou des erreurs rencontrées sur des projets professionnels ou personnels, des morceaux de codes, des anecdotes, en bref, pleins de choses. Je ne souhaite qu’une chose : que ce que tu liras te soit utile. D’ailleurs, dans l’optique de permettre un partage à un maximum de personne, tout ce qui est publié ici l’est sous licence CC 0.

Qui es-tu ?

Je suis informaticienzero. Autre question ?

Une photo qui ne me représente pas du tout.

Non, ce n’est pas moi sur la photo.

Je suis un passionné du développement informatique qui est tombé dans la programmation au collège et n’en est jamais sorti depuis. Le partage d’information et sa large diffusion est quelque chose qui me tient à cœur. Ainsi, en plus de ce blog, je suis inscris sur Zeste de Savoir où je participe aux forums, j’écris des articles et des tutoriels.

Pourquoi un nom aussi étrange ?

Cela date de l’époque où j’étais inscris sur feu le Site du Zéro. En 2010, quand j’ai commencé à apprendre à programmer en C sur ce site, je ne connaissais vraiment rien à l’informatique, ne sachant même pas réinstaller Windows sans aide. Vu que je voulais devenir un informaticien plus tard, j’ai décidé de m’appeler informaticienzero, comme mon niveau à l’époque. J’étais si ignorant que je ne savais même pas que le site en question gérait très bien UTF-8 et que j’aurais pu mettre un accent dans mon pseudo mais bon. Depuis, je l’utilise quasiment partout car je l’aime et je trouve qu’il sonne bien.

Pourquoi ouvrir un blog ?

Mais pour partager des informations pardi ! Nous sommes à l’ère d’Internet et du partage de connaissances. Pourquoi garder jalousement ce que je lis, ce que je sais, ce que j’expérimente ? Il y a bien entendu de nombreux endroits pour partager, enseigner et apprendre. Je fréquente même plusieurs sites comme Zeste de Savoir, par exemple.

Malgré tout, je vois plusieurs avantages à avoir un espace personnel dans cette vaste galaxie qu’est Internet.

  • C’est un espace qui m’appartient et donc où je suis libre d’aborder les sujets qui me plaisent sous la forme qui me plaît. Par exemple, des contenus rapides, des liens vers d’autres blogs ou sites, des sujets de réflexion ou des billets d’humeur n’ont pas forcément leur place sur des sites plus communautaires.
  • Avoir un blog m’aide à rester à jour. J’essaye d’écrire régulièrement. Mais pour ça, il faut de la matière. Donc je lis, j’expérimente, je découvre, choses que je ne ferais pas forcément si je ne le rendais pas public.
  • Garder une trace, parce que ma mémoire n’est pas infaillible. Je peux noter des liens, des techniques, des astuces, des solutions, des erreurs que j’ai pu voir au cours de mes pérégrinations en étant sûr de les retrouver.
  • Progresser en étant confronté à ses erreurs, ses faiblesses. En mettant par écrit ma façon de faire, de voir, mes tests, mes erreurs, mes succès, je me montre publiquement et donc je dois être prêt à recevoir des critiques. Quand elles sont constructives, elles sont un excellent moyen de s’améliorer.
  • En complément, avoir un blog permet d’échanger. Par les commentaires, les retours qu’on me fait, il y a discussion, voire débat, mais dans tous les cas, il y a un échange de points de vue, de techniques, d’astuces et ça profite à tout le monde.

Où es-tu ?

Je suis inscris sur plusieurs sites, la majeure partie du temps avec le même pseudo informaticienzero, sauf quand on me dit que 17 caractères c’est trop long.

  • Zeste de Savoir : plate-forme libre et gratuite de partage de savoir. Je pense que vu le nombre de fois où tu as vu ce lien, tu dois avoir saisi la chose.
  • Github : on ne le présente plus. N’hésite pas à jeter un œil à mes codes, à l’occasion.
  • CodinGame : des exercices de programmation à difficulté croissante, que l’on peut résoudre en de nombreux langages. Propose aussi des concours, des combats d’IA, un peu de machine learning et des Clash of Code, des petits défis à plusieurs, solvables en 5 ou 10 minutes.
  • CodeCombat : ou apprendre la programmation en jouant à une sorte de RPG. Le but est de programmer pour faire accomplir au personnage des actions comme défendre les villageois ou sortir d’un labyrinthe. Je m’en sers pour apprendre Python.
  • StackOverflow : inutile de présenter le site le plus connu des développeurs.